En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies (traceurs) tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales et de réaliser des statistiques. Cliquez pour en savoir plus sur notre politique de protection des données.

Couleur et accessibilité

Comment répondre aux enjeux de l’accessibilité grâce à la couleur ? 
Voici quelques solutions uniques qu’apporte le travail autour de la couleur dans la démarche de mise en accessibilité.
 

image description

LE RÔLE DE LA COULEUR DANS LA MISE EN ACCESSIBILITÉ

La couleur est un partenaire incontournable : elle a la capacité d’influencer la perception de l’espace, d’améliorer le repérage, de faciliter les déplacements et de les sécuriser.

La démarche de mise en accessibilité d’un espace va définir le choix de la couleur, les associations de teintes et l’agencement de l’ensemble. Le choix d’une teinte comme l’utilisation du contraste visuel influencent les flux de personnes et le guidage.
 

image description

Interprétation des couleurs

Les couleurs les plus sûres (les mieux perçues) sont dans une majorité des cas les plus lumineuses.
Si on souhaite qu’un client pense à rentrer dans sa salle de bain le matin, qu’il passe du temps dans sa chambre ou qu’un patient empreinte un certain couloir plutôt qu’un autre, il s’agit de rendre plus lumineuse ces zones par le choix d’un éclairage adapté et des couleurs réfléchissant la lumière.
Il est avéré que l’on circule plus rapidement et plus facilement dans un couloir dont les murs sont peints et donnent une impression de mouvement .
Ce travail sur la couleur est un excellent moyen pour indiquer une sortie (guidage vers un point clé, guidage vers une sortie). Pour mettre l’accent sur du mobilier, ou faire ressortir une zone, on pourra peindre un large contour (extincteur, canapé ou zone de repos). Pour orienter ou diriger une personne vers un ascenseur plutôt qu’un escalier on peindra l’une des embrasures d’une couleur plus attrayante (lumineuse, rassurante).

CHOIX DES TEINTES ET PERCEPTION DES VOLUMES

Pour que la couleur joue pleinement son rôle dans les projets de mise en accessibilité, privilégiez la simplicité : utilisez des couleurs homogènes, en évitant les motifs, particulièrement au sol, qui peuvent créer de la confusion.
Les teintes claires ou les blancs colorés sont à privilégier sur les grandes surfaces murales. A l’inverse, des teintes trop saturées peuvent gêner la perception de l’espace. 

image description

CALCUL DE CONTRASTE

Le contraste est la différence entre l'indice de réflexion de la lumière de l'élément à repérer et l'indice de réflexion de la lumière de son environnement.
 

Le contraste, facteur clé de l'accessibilité
L'utilisation de la couleur ne répond pas seulement à une préoccupation esthétique et de décoration. Elle facilite le repérage visuel dans les espaces, éveille la vigilance et signale les risques.

C'est le contraste des teintes qui assure l'efficacité de l'utilisation de la couleur dans les bonnes pratiques de l'accessibilité en permettant :

  • de repérer les zones : sols, murs, plafonds…
  • de marquer les encadrements,
  • d’indiquer des accessoires : poignées, mains-courantes...
  • de désigner des cheminements,
  • d’avertir des obstacles.

Pour faciliter le repérage visuel, le contraste doit être au moins de 50 % entre les couleurs de deux surfaces adjacentes. Pour les zones sombres, les panneaux, logos, pictogrammes, il doit être d’au moins 70 %.


RÈGLE DE CALCUL DU CONTRASTE EN %
(i1 - i2) i1
= x 100

i1 = indice de réflexion de la lumière de la couleur pâle
i2 = indice de réflexion de la lumière de la couleur foncée

Choisissez la teinte de votre support 1
Teinte sélectionnée : ORANGE KOMPA
Choisissez la teinte de votre support 2